Cré'Acteurs and Co

Des structures pour aider les entrepreneurs

Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA)

Statut

Établissement public

Missions

Le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat est constitué par des établissements publics administratifs de l’Etat ayant comme spécificité d’être dirigés par des élus eux-mêmes artisans. En plus de la tête de réseau CMA France sous la tutelle du ministre chargé de l’artisanat, le réseau est composé d’établissements régionaux qui se déclinent en chambres de niveau départementale.

Les chambres des métiers et de l’artisanat (CMA) ont vocation à accompagner les entreprises artisanales ainsi que les métiers d’art dans le lancement de leur activité puis dans leur croissance. Ainsi, elle accompagnent les entreprises artisanales tout au long de leur vie, depuis leur création jusqu’à leur transmission, dans l’objectif d’agir pour leur développement, leur compétitivité et leur pérennité.

En matière de création ou de reprise d’entreprise, les CMA proposent des dispositifs d’accompagnement très diversifiés. Certains dispositifs sont communs aux CMA du réseau ou spécifiques à un territoire. Les modalités prennent des formes diverses telles que  réunions d’information collectives, accompagnement individuel, ateliers collectifs, clubs d’entreprises, offre de formation spécifique à la création et reprise d’entreprises mais pas seulement (cf. catalogue de chaque CMA).

Pour se faire une idée de la diversité de l’offre de services d’une CMA de niveau départemental, voici à titre d’exemple, l’offre de la CMA de Paris : https://www.cma-paris.fr/votre-cma/la-cma-de-paris/notre-offre-de-services/

Disponible au sein du réseau, Le “Parcours créateur” est une offre de formation dispensée en direction des porteurs de projet et des nouveaux dirigeants pour leur permettre de réussir le démarrage de leur activité. Des modules courts peuvent être combinés sous forme de packs. Les formations se déclinent au format présentiel et distanciel.

Cette offre a pour objectif de répondre aux besoins ainsi qu’au rythme des porteurs de projet et des dirigeants à travers 12 modules et 5 packs : le pack Micro, le pack essentiels, le pack commercial, le pack gestion et le pack Premium. Ce pack Premium en 5 jours pour “réussir la création de son entreprise” regroupe le pack Gestion et le pack Commercial.

La plateforme nationale de formation à distance www.e-formation.artisanat.fr propose l’intégralité des contenus pédagogiques disponibles de l’offre « Parcours créateur ».

Ces formations « Parcours créateur » peuvent bénéficier d’une prise en charge financière à 100 % via le compte personnel de formation (CPF) ou d’autres financements dispositif de financement spécifiques pour les salariés, voire propres à la région.

Un carnet de route du créateur et du repreneur est disponible sous la forme de guides téléchargeables. Générique, la 1ère partie décrit les principales étapes de la création et de la reprise d’une entreprise : https://entreprendre.artisanat.fr/public/carnet/CMA_VF.pdf

Pour information ou pour mémoire, un artisan est un chef d’entreprise qui investit sur son savoir-faire. Son statut est juridiquement défini. Il doit :

  • Exercer une activité professionnelle de fabrication, de transformation, de réparation, de prestation de services relevant de l’artisanat. L’entreprise doit générer l’essentiel de son revenu de la vente de produits et de services issus de son propre travail.
  • Être économiquement indépendant. L’entreprise doit intervenir pour son propre compte et non pour celui d’une autre personne morale ou physique.
  • Être immatriculé au Répertoire des Métiers. Cette inscription est obtenue auprès des chambres de métiers et de l’artisanat après constitution d’un dossier.
  • Ne pas employer plus de 10 salariés lors de sa création

En plus de ses missions traditionnelles, la CMA joue le rôle de Centre de Formalités des Entreprises pour les entreprises des activités dans son périmètre.
Toutefois, la loi PACTE (mai 2019) prévoit qu’à partir du 1er janvier 2023, l’ensemble des formalités d’entreprise doit être déposé en ligne auprès d’un organisme unique : https://formalites.entreprises.gouv.fr/. L’objectif de cette réforme est de faciliter les démarches des entreprises, en dématérialisant et en unifiant/remplaçant les 6 réseaux de centres de formalités des entreprises (CFE) qui assuraient jusqu’ici le recueil des dossiers de formalité : chambres de commerce et d’industrie (CCI), chambres de métiers et d’artisanat (CMA), chambres d’agriculture (CA), greffiers des tribunaux de commerce, URSSAF et services des impôts des entreprises de la DGFIP).

Besoins

Accompagnement - Accueil et information - Démarches de création - Formation

Cibles

Tout public

Orientation

Secteur(s) d'activité spécifique(s)

Stade/projet

Non spécifique à un stade de projet

Implantation

National

Accès

Le portail des Chambres de Métiers et de l’Artisanat : https://www.artisanat.fr/
L’annuaire des CMA avec leurs coordonnées complètes : https://www.artisanat.fr/reseau-des-cma/un-reseau-de-proximite/annuaire-des-cma